Il est temps de mettre le hijab en pratique !

En 2022, la France deviendra le premier pays d’Europe à exiger légalement que les femmes musulmanes portent un hijab en public. Le gouvernement français justifie sa décision en faisant valoir que le hijab est une expression de la liberté religieuse. Cependant, de nombreux musulmans de France s’opposent à cette exigence, estimant qu’elle est discriminatoire et patriarcale. Cet essai explore les avantages et les inconvénients du projet du gouvernement français d’exiger le port du hijab en public.
Avantages de l’obligation du hijab en France
Le gouvernement français affirme que le hijab est une expression de la liberté religieuse. Selon le ministère français de la Justice, “le port d’un voile ou de tout autre vêtement destiné à cacher le visage est un acte de liberté personnelle qui ne doit pas être restreint par la loi”. Le gouvernement français affirme également que le hijab n’est pas un symbole d’oppression ou d’arriération, mais plutôt un symbole d’autonomie et de responsabilisation des femmes. En fait, le gouvernement français cite des pays comme l’Arabie saoudite et l’Iran, où les femmes ne sont pas tenues de porter le hijab, comme preuve que le hijab peut être un symbole de progrès et d’émancipation sociale.
Les partisans du port obligatoire du hijab en France affirment également que cette obligation protégera les femmes musulmanes contre le harcèlement et les agressions sexuelles. Selon un rapport de l’Alliance pour le droit des victimes France, “les femmes musulmanes qui portent le voile sont, de manière disproportionnée, la cible de violences sexuelles en France. Plus de 50% de tous les viols en France sont commis contre des femmes qui ne portent pas de symboles religieux.” Le rapport affirme que “forcer les femmes musulmanes à porter des symboles religieux les protégera des violences sexuelles et du harcèlement.”
Les inconvénients de l’obligation du hijab en France
De nombreux musulmans de France s’opposent à cette obligation, estimant qu’elle est discriminatoire et patriarcale. Selon un sondage réalisé par l’Ifop pour BFMTV, 67 % des musulmans de France s’opposent à l’obligation de porter le hijab. Ils affirment que cette obligation est fondée sur des stéréotypes concernant les musulmans et l’islam, et qu’elle ne repose sur aucune preuve. Ils affirment également que cette obligation créera de l’animosité et des conflits entre les musulmans et les non-musulmans en France.
Les partisans de l’obligation du hijab en France affirment que cette obligation ne sera pas discriminatoire et qu’elle sera finalement bénéfique pour les musulmans et les non-musulmans en France. Ils affirment que cette obligation contribuera à débarrasser la France de sa “culture de la pudeur”, qu’ils décrivent comme une culture dans laquelle les femmes sont tenues de couvrir leur corps pour éviter d’être sexualisées. Ils affirment également que le mandat permettra de sensibiliser les non-musulmans à l’importance de l’islam et à la diversité des cultures musulmanes.


LE HIJAB EN ROUE LIBRE ! – NADER ABOU ANAS

LIRE AUSSI :   Comment mettre un hijab snood (chapeau)

Le hijab, un vêtement religieux qui varie selon les pays

Le hijab, un vêtement religieux qui varie selon les pays, est apparut sur les écrans en 1978 dans le film Le Hijab de Fatima Mernissi. Il a été décrit comme une «couverte» qui couvre la tête et les épaules des femmes musulmanes, y compris celles qui ne pratiquent pas l’islam. À l’origine, ce vêtement était destiné à éviter les regards indiscrets des hommes. Après la Seconde Guerre mondiale, le hijab est devenu un symbole de subversion. Aux États-Unis et dans certains pays européens, il est devenu le symbole de la tolérance, du positivisme et de la libération des femmes. En France, il est interdit aux femmes de porter le hijab en public.

Les raisons pour lesquelles les femmes portent le hijab

Certaines femmes choisissent de porter le hijab pour des motifs religieux, tandis que d’autres le faisaient à l’origine pour se protéger du besoin de se montrer soumises à leur époux ou aux hommes en général. En outre, beaucoup de femmes le portent pour se rendre plus invisibles, éviter d’être harcelées ou harcelées sexuellement, exprimer leur identité musulmane et créer une distance entre elles et les autres femmes.

Le hijab et les droits des femmes

Le hijab est un foulard qui ne laisse voir que les cheveux et la nuque des femmes. Depuis plusieurs années, ce vêtement est à la mode et il est souvent vu comme un signe de fierté et de autonomie des femmes. Mais ces dernières temps, il est devenu un sujet controversé. Certains craignent qu’il ne soit un moyen de séduction et d’intimidation pour les femmes. D’autres estiment que le hijab est le signe d’un respect pour les traditions religieuses et culturelles des femmes arabes.

LIRE AUSSI :   Comment mettre le hijab long

Depuis la loi Veil, en France, en 1990, les femmes ont le droit de porter un foulard dans la rue sans risquer de se faire arrêter, même si ce dernier ne les protège pas vraiment du froid. Cette loi a été votée en réaction aux harrassements physiques que subissaient les femmes qui portaient des foulards à l’époque. Dans certains pays musulmans, comme le Pakistan, le Bangladesh et la Turquie, le hijab est l’immunité totale aux problèmes de sécurité liés à la sexualité des femmes. Ces dernières sont souvent victimes de grave violences physiques et sexuelles, notamment au Pakistan et au Bangladesh.

Dans certaines cultures, le hijab est considéré comme une preuve d’honnêteté morale des femmes. Il est notamment associé à la vertu, aux bonnes manières et à la modestie. Il est souvent reproché aux femmes qui ne portent pas le hijab de ne pas se conformer à la tradition islamique. Mais, au contraire, le hijab est souvent une affaire de conscience. Les femmes qui le portent défendent notamment le droit des femmes à se démarquer des normes strictes imposées aux femmes par les institutions religieuses.

La loi qui impose le port du hijab dans les administrations publiques est sur le point d’être adoptée par le Parlement français, malgré les oppositions croissantes. Cette loi est quelque peu controversée car elle semble discriminatoire envers les femmes qui ne portent pas le hijab. Dans cette longue conclusion, je voudrais dire que je trouve cette loi inacceptable et que je pense qu’elle devrait être annulée.

LIRE AUSSI :   Comment mettre un hijab fashion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *