Ilhan Omar: la première députée hijabi somalo-américaine

BienDansMonHijab.fr Ilhan Omar: la première députée hijabi somalo-américaine https://biendansmonhijab.fr/?p=18673

 

Photographié par Stacy Zarin Goldberg pour Vogue Arabia en avril 2019. Maquillage Valerie Hammer Makeup Artistry

Vingt ans après être devenu citoyen américain, Ilhan Omar a fait l’histoire dans son pays d’adoption. Avec sa main sur le Coran de son grand-père, elle a prêté serment au Congrès américain, devenant ainsi le premier membre hijabi à le faire. La scène était d’autant plus poignante qu’elle marquait la levée d’une interdiction vieille de 181 ans interdisant à quiconque de porter tout type de couvre-chef dans la chambre. Avec Rashida Tlaib (qui ne porte pas de hijab), elle a également été l’une des deux premières femmes musulmanes à entrer au Congrès et la première Américaine d’origine somalienne.

Que ressent-elle face à la pression sur ses épaules? “C’est une question délicate”, dit-elle en riant. Sa voix est douce mais nullement douce. «C’est énorme d’avoir la possibilité de porter ces identités et de voir les gens se représenter de cette manière, mais c’est aussi lourd parce qu’être le premier ne vient pas avec un livre de règles. Vouloir bien faire pour que je ne sois pas le dernier, c’est aussi beaucoup de pression. “

La mère d’Omar est décédée à l’âge de deux ans et elle a été élevée par son père et son grand-père. En tant qu’optimistes extrêmes, ils ont enseigné à Omar que «aujourd’hui ne détermine pas votre avenir». C’est une leçon de vie à laquelle elle s’est tournée à plusieurs reprises au cours de ses jours les plus difficiles – d’être une réfugiée à être une femme noire, musulmane et hijabi aux États-Unis. Sa famille a fui la guerre civile en Somalie en 1991, séjournant dans un camp de réfugiés au Kenya pendant quatre ans, avant de se réinstaller aux États-Unis. Ici, elle a été confrontée aux différences entre elle et sa nouvelle maison. «C’était la première fois que toutes les identités que je portais et dont j’étais fier devenaient une source de tension», se souvient-elle. «Lorsque vous êtes un enfant et que vous êtes élevé dans un environnement entièrement noir et entièrement musulman, personne ne vous parle vraiment de votre identité. Vous êtes juste. Il y a une liberté de savoir que vous êtes accepté comme votre plein soi. Donc, l’idée qu’il y ait un conflit avec votre identité dans la société était difficile à l’âge de 12 ans. »

Publié à l’origine dans le numéro d’avril 2019 de Vogue Arabia

En tant que représentant américain pour le 5e district du Minnesota, l’une des politiques d’Omar consiste à promouvoir et à établir un système d’immigration juste; quelque chose qui est en contradiction avec le climat politique actuel dans le pays. «C’est difficile», dit-elle à propos de vivre dans l’Amérique du président Trump, où son statut et son héritage sont constamment critiqués. «C’est un assaut quotidien. Chaque jour, une partie de votre identité est menacée, diabolisée et diffamée. Trump puise dans une partie laide de notre société et libère sa laideur. C’était un défi d’essayer de comprendre comment poursuivre l’inclusion; comment se présenter chaque jour et s’assurer que les personnes qui s’identifient à toutes les identités marginalisées que je porte se sentent représentées. C’est passer de l’idée de résister constamment à insister pour maintenir les valeurs que nous partageons – que c’est une société qui a été construite sur l’idée que vous pourriez recommencer. Et ce qui célèbre, c’est le patrimoine des immigrants. »

Le port de son hijab lui permet d’être un «panneau d’affichage ambulant» non seulement pour sa foi, mais aussi pour représenter quelque chose de différent de la norme. «Pour moi, le hijab signifie pouvoir, libération, beauté et résistance», dit-elle. Elle a un fils, Adnan, et deux filles avec son mari Ahmed Hirsi. C’est à elle de décider si ses filles, Ilwad et Isra, veulent porter le hijab. «J’ai grandi dans une société religieuse et mon père et mon grand-père pensaient que leur rôle était d’enseigner le bien du mal. Pour moi, c’est comme ça que j’élève mes enfants. Je travaille pour éliminer les obstacles afin qu’ils puissent vivre à leur meilleur et le plus heureux », dit-elle. “Si cela se traduit par l’adaptation du hijab, ça va. S’ils ne le font pas, c’est bien aussi. Ils ont la liberté de choix. La société a tendance à imposer de nombreuses limitations, selon le sexe que vous êtes. Je veux que mes enfants soient libres. ” Elle souhaite partager cette approche avec toutes les femmes en leur conseillant d’être elles-mêmes. «Marchez sur votre propre chemin. Nous sommes autant dignes de joie, de puissance et de plaisir que le prochain humain. Nous méritons et nous n’avons pas besoin de permission ou d’invitation pour exister et pour entrer en notre pouvoir. “

-14%

Veilleuse Coranique

Veilleuse Coranique Lanterne

48,99 41,99
-48%

Foulard Hijab

Turban diamant hijab

21,00 11,00
-52%

Hijab a Enfiler

Turban Femme Fashion

34,99 16,89
-71%

Sous Hijab

Sous hijab

23,99 6,99
-49%
48,90 24,90
-34%

Veilleuse Coranique

Veilleuse Coranique Tactile

67,99 44,99
-45%
34,49 18,99
-33%

Veilleuse Coranique

Veilleuse Coranique Lune

63,99 42,99
-51%

Hijab a Enfiler

Turban femme islam

34,99 16,99
-41%
38,99 22,99
-20%

Veilleuse Coranique

Veilleuse Coranique Kaaba

58,99 46,99

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *